top of page
  • Photo du rédacteurCORDIER Charles

Le seuil symbolique des 5% atteint aux Etats-Unis

Dernière mise à jour : 25 oct. 2023

Pour la première fois depuis 2007, le taux d'emprunt d'Etat à 10 ans dépassé 5% aux Etats-Unis. Quel avenir pour le marché obligataire ? Quelle politique pour la FED en cette fin d'année ? De nombreuses incertitudes persistent...



Notre commentaire :


Le taux d'emprunt d'état aux Etats-Unis a passé la barre symbolique des 5%, taux jamais atteint depuis la crise des subprimes en 2007.

Ces dernières années ont connu des taux historiquement bas. Depuis maintenant plus d'un an, les politiques monétaires, souhaitant contrôler l'inflation à des niveaux raisonnables, ont toutes agi dans le même sens : hausse des taux. Cette remontée des taux est inédite de par sa rapidité, avec une hausse de près de 2,5% en moins d'un an.

L'inflation étant encore élevée dans la plupart des pays, Jérôme POWELL, Président de la Réserve Fédérale Américaine, a dernièrement précisé qu'il envisagerait potentiellement encore quelques hausses sur cette fin d'année.


Notre préconisation :


Cette hausse de taux rapide a été fatale aux obligations portées en 2022, dont le prix a chuté de plus de 15% dans certains secteurs. Toutefois, n'oublions pas que la hausse des taux pénalise potentiellement les emprunteurs, mais profite en parallèle aux investisseurs détenteurs de capitaux.

Il devient désormais possible d'investir à des taux de rendement proches de 5%, tout en étant garanti en capital. Il conviendra cependant de raisonner en rendement net d'inflation puisque, certes les taux de rémunération sans risque ont fortement progressé, mais ils demeurent toujours bien inférieurs aux niveaux d'inflation actuels.


Définir une stratégie diversifiée en profitant de cette remontée des taux, sans s'engager dans la durée sur la totalité de son capital afin de garder une vraie agilité face aux évolutions du marché, devient incontournable. Contactez-nous afin d'en discuter ensemble.


Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page