top of page
  • Photo du rédacteurCORDIER Charles

Des premiers signes de reprise en France

Dans ce climat morose et inquiet avec les dernières annonces de déficit public supérieur aux attentes, l'indice de climat des affaires renoue avec le seuil symbolique des 100 points.



Notre commentaire :


Alors que le gouvernement vient de publier des chiffres inquiétants sur le déficit public, l'indice de climat des affaires publiés par l'INSEE semble regagner quelques points en ce premier trimestre 2024.

Le secteur du bâtiment, et plus largement toutes les activités liées à l'immobilier, restent toujours à la peine.

Une bonne nouvelle à nuancer puisqu'elle reflète principalement les commandes et interactions BtoB, de professionnels à professionnels. Les difficultés des particuliers face à l'inflation perdurent, et les problématiques de recrutement pénalisent lourdement les entreprises qui disposent de carnets de commandes qu'ils peinent à honorer.


Notre préconisation :


Il est toujours bon de prendre note des statistiques économiques publiées par les différents instituts dédiés.

De notre côté, avec notre expérience très restrictive, il est un point commun à de nombreux professionnels : l'incertitude. Que l'entreprise soit en plein croissance, en excellente santé depuis des années, ou en difficulté, toutes ont de plus en plus de difficultés à anticiper les résultats futurs. Recrutement, gestion des ressources humaines, fidélité des clients, concurrence par les prix, sont autant de facteurs qui n'épargnent aucun secteur et rendent toute prévision délicate. Prudence est devenu le maître mot de ces chefs d'entreprises.


Comentários


Os comentários foram desativados.
bottom of page